Commencements

 

- Avant tout - 

En janvier 2016, Inward-Outward était le nom du tour du monde que je m’apprêtais à faire en solo, nom emprunt de sens affirmant mon intention de départ : un parfait équilibre entre un travail d’introspection (Inward : vers l’intérieur) et des expériences d’extraversion (Outward : vers l’extérieur).

 

- Transition -

De retour de mes voyages ce que j’avais tenté d’ignorer pendant longtemps s’est imposé à moi comme une évidence : je n’étais pas à ma place dans le secteur professionnel dans lequel j’évoluais. La voie qui m’avait toujours attirée, me passionnait et m’attirait depuis toujours, était celle des arts et de la culture. J’ai donc commencé ce que j’appelle aujourd’hui ma transition professionnelle (cf. Changement de cap). Après des mois de lectures, de rendez-vous et de réflexion, une idée et un plan d’action ont pris forme.

 

- Inward – Outward 2.0 - 

Pendant mes recherches, j’ai identifié les branches du secteur des arts et de la culture auxquelles je voulais contribuer : management d’artistes, festivals de musique, création de concepts artistiques et culturels.

C’est naturellement que le nom de Inward-Outward s’est imposé pour cette structure qui réunirait mes différentes activités. Avec Inward-Outward je souhaite me concentrer sur trois activités :

1.     Accompagnement d’artistes : accompagner les artistes dans leurs projets en les aidant à définir leur vision et ensuite présenter leur travail

2.     Production en festivals de musique : mettre mes compétences organisationnelles, logistiques et relationnelles au service de la mise sur pied de festivals de musique

3.     Création de concepts artistiques et culturels : développer des idées d’événements : une exposition, festival…etc.

Comme mon voyage, ma nouvelle aventure, Inward-Outward, incarne un désir de joindre la réflexion (Inward) à la prise d’action (Outward). Que cela soit pour un festival de musique ou pour la carrière d’un artiste, Inward-Outward se focalisera tout d’abord sur la définition d’une vision claire avant d’enclencher une prise d’actions nécessaires à l’aboutissement des projets.

 

- Merci -

Deux ans après avoir choisi pour la première fois le nom Inward-Outward, celui-ci incarne aujourd’hui un tout autre projet qui comme le précédent me remplit de joie et ouvre des perspectives passionnantes pour le futur. Rien de tout ceci n’aurait été possible sans l’aide de plusieurs personnes que je tiens à remercier.

Merci à :

  • Valentine Chain qui a conçu le logo et le site de Inward-Outward
  • Odile de Sinety, pour son soutien de tous les instants
  • Ellis Goodson, pour sa relecture et ses corrections de la version anglaise
  • Adeline Richez, pour ses conseils avisés
  • Ma famille, pour son encouragement sans faille
  • Mes amis dont l’engouement pour Inward-Outward m’a porté

Enfin, merci à vous, nouveaux lecteurs, de lire mon premier article ! Je vous donne rendez-vous pour la lecture des publications à venir !

 

- Pour finir -

Alors que j’entame un nouveau chapitre professionnel, je suis à la recherche de futures opportunités ainsi que de possibles collaborations.

Si vous êtes un artiste en recherche de manager, ou travaillez en production pour un festival de musique, ou êtes simplement enthousiaste de Inward-Outward, n’hésitez pas à rentrer en contact ici pour échanger !

 

Louise Guillaume | Fondatrice de Inward-Outward

 

Louise GuillaumeComment